Biographie de Musica Nuda

Le duo Musica Nuda naît un soir de l'année 2003, dans un club en Toscane. Née le 28 juillet 1972 à Pise, Petra Magoni, chanteuse issue du milieu de l'art lyrique et de la musique ancienne qui s'était illustrée dans la pop, le jazz, le rap ou l'électro, devait y donner un tour de chant en compagnie d'un guitariste. Celui-ci, tombé malade la vieille du concert, est remplacé au pied levé par le contrebassiste et compositeur Ferruccio Spinetti du groupe Avion Travel. Le public ne s'y trompe pas, c'est une évidence, ces deux artistes étaient fait pour s'entendre.

Musica Nuda entre alors rapidement en studio pour enregistrer le disque Musica Nuda (2004) autour d'un répertoire de reprises éclectiques : Lennon/McCartney (« Blackbird », « Imagine »), Sting (« Roxane »), Gloria Gaynor (« I Will Survive »), Monteverdi (« Voglio di vita uscir », « Maledetto sia l'aspetto »). Le disque est salué d'un ffff par le critique Michel Contat pour la revue Télérama. Leur succès remporté sur scène, lors d'un Live à Fip en première partie de Stefano di Battista, est tel, qu'il les entraîne dans une grande tournée à travers la France et l'Italie.

Le deuxième volet discographique, Musica Nuda 2 (2006), Choc de la revue Jazzman, comporte deux disques. Le premier inclut les compositions originales « Io Sono Metà » et « Le Due Corde Vocali », ainsi que des reprises de Brel (« Ne me quitte pas »), Nougaro (« La Vie en noir »), Gainsbourg (« Couleur café »), The Beatles (« Come Together ») ou de Madonna (« Like a Virgin »). Sur le deuxième sont invités notamment le pianiste, mari de la chanteuse, Stefano Bollani, le trompettiste Erik Truffaz et la chanteuse Monica Demuru.

Après un DVD Live in Paris (2006) et un disque Live à Fip (2007), Musica Nuda sort 55/21 (2008) proposant cette fois-ci leur version italienne, avec Stefano Bollani, de « La Chanson des vieux amants » de Jacques Brel, « While My Guitar Gently Weeps » des Beatles, « Crocodaïl » de et avec Jacques Higelin, et « It Had Better Be Tonight » d'Henry Mancini, en trio avec Sanseverino. L'album Complici qui suit en 2011 se concentre sur un répertoire italien. En 2015, le duo revient avec un répertoire élargi dans son cinquième album Little Wonder, où se croisent les noms de Bob Marley, Bill Withers et Édith Piaf, aux côtés de reprises de chansons italienne.

Dernière MAJ le 31/07/2015