Dick Annegarn

Benedictus Albertus Dick Annegarn voit le jour le 9 mai 1952, à La Haye (Pays-Bas).
Il grandit dans la capitale de la Belgique, où ses parents l'ont inscrit à l'École Européenne. Scout, on l'affuble d'un totem emblématique : Marmotte Rouscailleuse.

Son approche autodidacte de la musique en général, et de la guitare en particulier, se fait à travers des disques de Woody Guthrie ou Big Bill Bronzy, de blues et de folk, la plupart enregistrés outre Atlantique. Malgré ces préférences, il prend l'habitude de composer en français, langue qui le séduit au-delà de toute expression.Après l'abandon d'études d'agronomie qu'il suit (mais pas de trop près) à Louvain, il succombe à la mode communautaire, en s'associant à une expérience de cette nature en Lozère.Puis, il s'installe à Paris en 1972, où il fréquente assidûment l'American Center, et fait ses premières gammes au Petit Conservatoire de Mireille (rendez-vous obligé où se sont croisés Françoise Hardy Yves Duteil, ou Sapho).

Il enregistre son premier album l'année suivante, grâce à l'appui du directeur artistique Jacques Bedos : des chansons comme « Ubu »<… Lire la suite

Dernière MAJ le 16/11/2016