Biographie de Les Blérots de R.A.V.E.L

Formés en 1996 en tant que troupe de théâtre alternatif, Les Blérots de R.A.V.E.L. (Renouveau Artistique Volontairement Elaboré par des Losers) prolongent leur spectacle de chansons et se tourne définitivement vers la musique en 1999.

Après quelques démos et de nombreux concerts dans les Yvelines, la fanfare menée par Alice Noureux (accordéon, piano, chant) et Fred Joiselle (guitare, chant) participe à la compilation locale Vol Au-Dessus d'un Nid de Cagoules en l'an 2000.

En 2003 est enregistré le premier album Les Joies Sauvages dans une salle communale de Trappes (Yvelines), prélude à une première tournée d'été qui voit le groupe se faire connaître dans l'Hexagone. Réunis au sein de l'association Toumélé, les musiciens vivent en autogestion. Leur musique est un joyeux mélange des musiques de l'Est (influences slaves et yiddish) et de jazz, rock engagé et musette.

Le deuxième album Les Voleurs du Dimanche est réalisé à Bourre dans un gîte troglodyte et suivi d'un spectacle joué plus de 150 fois en Europe (Suisse, Belgique, Pays-Bas, Allemagne et Russie). Sur la route, Les Blérots de R.A.V.E.L rencontrent Loïc Dury, producteur de l'album Timbré paru en février 2008 et lancé par un concert à La Cigale (Paris).

Les Blérots de R.A.V.E.L est l'un des rares exemples de formation tout à fait indépendante à connaître un succès non démenti.

Dernière MAJ le 31/07/2015