Biographie de Richard Sanderson

Né le 5 mars 1953 d’un père écossais et d’une mère française, Richard Sanderson commence le piano à cinq ans en suivant une formation classique. Comme tout musicien, il crée son propre groupe de rock à l’adolescence, une expérience qui lui donne l’occasion d’apprendre la guitare. Mais c’est bien en tant que pianiste qu’il commence sa vie de musicien professionnel, en accompagnant sur scène Nancy Holloway et David Christie, dans les années 1970.

Alors qu’il travaille aux Trident Studios de Londres (mythique studio où furent enregistrés quelques chefs-d’œuvre tels que The Rise and Fall of Ziggy Stardust de David Bowie, Transformer de Lou Reed et avant cela une partie d’Abbey Road et du White Album des Beatles), il fait la connaissance de Vladimir Cosma, qui recherche un collaborateur pour composer la musique du film La Boum, de Claude Pinoteau. Sanderson accepte le projet et écrit plusieurs titres, dont trois trouveront finalement leur place sur la bande originale du film. Parmi eux on retrouve bien sur « Reality », qui devient un tube. Le 45 tours se classe numéro 1 des ventes dans une dizaine de pays à partir de 1980, année de sortie du film en France et au cours des années suivantes, en Europe et au Japon. Cet emblème du slow des années 1980 s’écoulera en tout à 8 millions d’exemplaires.

Après quelques collaborations, placées sous le signe de la légèreté (il est co-auteur du titre de Laroche Valmont « T’as le look coco »), il sort son premier album en 1991, Anytime You Want. Le single « When the Night Comes » se vend davantage en Asie que dans son pays d’adoption, la France. Sanderson ne poursuit pas sa carrière d’interprète mais continue en revanche la composition de musiques de films ou de programmes pour la télévision en France, où il vit toujours. Il participe à la tournée RFM Party 80 en 2008-2009.

Dernière MAJ le 31/07/2015