Biographie de Hélène Rollès

Hélène Rollès est née le 20 décembre 1966 au Mans (Sarthe). C'est là qu'elle rencontre Dorothée et Jean-Luc Azoulay - le A de AB Productions - en 1987. Déjà pourvue d'une petite expérience au cinéma lorsqu'elle était enfant, Hélène Rollès se retrouve d'abord au service courrier de l'entreprise de production. En 1988, elle est bombardée chanteuse avec le titre « Dans ses grands yeux verts » qui s'écoule à cent-mille exemplaires. Elle interprète ensuite plusieurs titres qui servent à illustrer la série animée Candy.

Le Train Qui S'en Va son premier album sort en 1989 et connaît un succès mitigé en France selon les normes de l'époque. Hélène Rollès accompagne ensuite Dorothée en tournée en Chine où sa blondeur fait tout de suite mouche auprès des jeunes asiatiques. Hélène Rollès apparaît alors régulièrement dans les émissions d'AB Productions Club Dorothée et Jacky Show, où ses clips sont également diffusés. Déjà présente dans les séries télévisées Pas de pitié pour les croissants (1988-1991) et Salut Les Musclés (1990-1991), Hélène Rollès est choisie en 1990 pour interpréter Hélène Girard dans Premiers baisers. Elle y incarne la grande soeur de la lycéenne Justine Girard, héroïne de la sitcom.

À partir de mai 1992, la série Hélène et les garçons est bâtie autour de son personnage. Le succès d'Hélène et de sa bande d'étudiants est phénoménal, leur décor de cafétéria devenant même un lieu culte. L'album Pour l'Amour d'un Garçon, sorti la même année, atteint 700 000 exemplaires et fait de l'actrice la copine idéale de toute une génération. En 1993, Je M'appelle Hélène et son morceau titre très fleur bleue marquent le faîte de la carrière d'Hélène Rollès, désormais icône des productions AB au même titre que Dorothée.

En 1995, Le Miracle de l'amour reprend les même personnages que ceux d'Hélène et les garçons, qui entrent doucement dans l'âge adulte. Le public vieillit aussi avec les personnages et l'impact de la série est moindre que les précédentes. D'autant que Club Dorothée et les émissions siglées AB Productions vivent leurs dernières heures sur TF1. Privée de cette formidable caisse de résonance médiatique, Hélène Rollès se replie alors sur l'Asie et la Russie où elle est toujours adulée. Son éclipse dure jusqu'en 2000, quand elle apparaît dans le film Exit de Luc Besson, dans un rôle à contre-emploi de jeune paumée.

En mai 2000, Les Vacances de l'amour lui permet d'endosser à nouveau le costume d'Hélène Girard, cette suite se déroulant désormais aux Antilles. La série dure jusqu'en 2004 et ravive le culte de l'idole d'une génération. Il faut attendre l'année 2010 pour voir Hélène Rollès remonter sur scène à l'invitation de Dorothée pour son spectacle à Bercy. En février 2011, Les Mystères de l'amour fait se retrouverHélène Girard et ses amis désormais quadragénaires, revenus à Paris. Hélène Rollès retrouve la scène de l'Olympia en janvier 2012 et sort en mai l'album Hélène, dans lequel figurent de nouveaux titres, tandis qu'un CD homonyme compile ses plus grands succès. Rebelote en 2016 : l'héroïne de série, dont le personnage fête ses vingt années de présence sur petit écran, cumule un nouvel album original homonyme et une tournée en Asie. Un album en chinois est même programmé.

Dernière MAJ le 25/05/2016