Georgette Plana

Née le 4 juillet 1917 à Agen (Lot-et-Garonne)?, la fille de cafetiers Georgette Plana débute une carrière de danseuse de music-hall à Bordeaux avant de s'installer à Paris où elle chante avec Bourvil dans La Revue du rire à l'Alhambra, en 1942. Après une spectacle aux Folies-Belleville en 1944 et un disque de reprises de Fréhel, la chanteuse au timbre gouailleur et à l'énergie débordante rencontre plusieurs succès d'affilée comme « Le Bar de l'escadrille », « Feu follet » et « Le Petit rat de l'opéra » en 1947.

Le mariage éclipse peu à peu de la scène Georgette Plana qui revient en force avec le tube « Riquita » en 1968, reprise d'une chanson de Bénech et Dumont classée numéro un au hit-parade et vendu à 450 000 exemplaires. L'année suivante, la chanteuse se produit à l'Olympia avec Antoine et Robert Charlebois. Elle chante d'autres succès anciens tels « Le Dénicheur », « Zaza » et « Rugby marche » avant de décrocher un nouveau tube avec « E Viva Espana », interprété sur la tournée Podium d'Europe 1 en 19… Lire la suite

Dernière MAJ le 31/07/2015