Biographie de Agnès Jaoui

Née le 19 octobre 1964 à Antony, Agnès Jaoui se voue à une carrière artistique. Entrée au conservatoire à dix-sept ans pour étudier le chant classique, elle étudie les lettres en hypokhâgne, au lycée Henri IV (Paris), avant de suivre les cours de Patrice Chéreau au théâtre des Amandiers de Nanterre à partir de 1984. Elle embrasse ainsi une carrière d'actrice sous sa tutelle dans le film Hôtel de France (1986).

En 1987, sa rencontre avec l'acteur Jean-Pierre Bacri, dans une pièce d'Harold Pinter, est déterminante. Ils vont ainsi écrire ensemble plusieurs pièces pour le théâtre qui seront adaptées au cinéma : Cuisine et dépendances (1992) de Philippe Muyl et Un air de famille (1996) de Cédric Klapisch pour lequel ils obtiennent le César du meilleur scénario. Ils co-écrivent également le script de Smoking / No Smoking (1993) et jouent dans On connaît la chanson (1997) d'Alain Resnais. Puis le couple réalise Le Goût des autres (1999), Comme une image (2004, Prix du meilleur scénario du Festival de Cannes), et Parlez-moi de la pluie (2007).

Agnès Jaoui joue par ailleurs seule dans quelques films comme Le Cousin (1998) d'Alain Corneau, Une femme d'extérieur (1999) de Christophe Blanc, 24 heures de la vie d'une femme (2001) de Laurent Bouhnik,  Le Rôle de sa vie (2003) de François Favrat et avec Karine Viard, ou La Maison de Nina (2004) de Richard Dembo.

Si Agnès Jaoui consacre donc sa carrière au septième art, elle retrouve ses anciennes amours, en 2004, lorsqu'Olivier Gluzman lui propose un tour de chant. Amatrice de classique, de rock, de jazz comme de variété française, c'est vers le flamenco, les langues espagnole et portugaise que son inspiration la pousse spontanément.

Elle enregistre ainsi un album de musiques latines intitulé Canta (2006). Accompagnée des guitaristes Dimas Martinez Dibost et Roberto Gonzalez Hurtado ou de Vincent Ségal, Agnès Jaoui voyage du fado à la bossa nova, du boléro à la samba d'une voix chaude, pure et sensuelle, et offre également des duos avec Maria Bethânia (« Samba em preludio ») ou Misia (« Fado do retorno »). L'année suivante, l'album reçoit la Victoire de la musique dans la catégorie musiques du monde.

Agnès Jaoui revient en 2009 avec Dans Mon Pays, où les rythmes latino prédominent toujours malgré deux titres en français. Dans Mon Pays voit l'artiste angolais Bonga mélanger sa voix à celle d'Agnès Jaoui sur l'un des titres. En 2014, elle participe avec Natalie Dessay et Helena Noguerra au projet Rio - Paris, consacré à des reprises variées du patrimoine brésilien. L'année suivante paraît son troisième album personnel Nostalgias, où, entourée de ses musiciens habituels, elle chante en espagnol, en français, en arabe et en hébreu.

Dernière MAJ le 06/11/2015