Les Olivensteins

Les Olivensteins se forment à Rouen en 1978 à l'intiative des frères Eric et Gilles Tandy, respectivement auteur et chanteur. Le groupe punk, également composé des guitaristes Vincent Denis et Alain Royer, du bassiste Alain Potier et du batteur Philippe Bailly (puis Romain Denis), tire son nom d'un célèbre psychiatre, fondateur du centre de désintoxication Marmottan à Paris.

Après quelques concerts ravageurs entre la Normandie et Paris, le groupe le plus provocateur de la scène punk publie ce qui restera son unique fait d'armes, un 45 tours trois titres avec les hymnes fugaces « Fier de ne rien faire », « Euthanasie » et « Je suis négatif », paru sur Mélodie Massacre en mars 1979. De concerts annulés en démarches de label infructeuses (Barclay rate le coche), Les Olivensteins tirent leurs révérence en janvier 1980.

Pendant que la cote de l'unique simple des Olivensteins s'envole à des prix vertigineux, jusqu'à devenir l'une des authentiques raretés du march&ea… Lire la suite

Dernière MAJ le 05/09/2015