Louise Forestier

Née à Shawinigan (dans la province québécoise de Mauricie) en 1943, Louise Belhumeur intègre très rapidement l’école nationale de théâtre de Montréal où elle fait la connaissance de Robert Charlebois avec lequel elle se lie d’amitié. Entamant une carrière de chanteuse, elle reprend le répertoire de Boris Vian ou Léo Ferré, un répertoire auquel s’adjoint très vite celui de son ancien condisciple devenu une star au Québec. Un passage à l’émission Jeunesse Oblige en 1966 lui offre un premier tremplin pour l’enregistrement d’un album, La boulée, sur laquelle elle reprend quelques titres de Charlebois en plus de ses compositions personnelles.



Demain, Montréal m’attend

 Faisant désormais partie de la nouvelle vague de chanteurs québécois aux côtés de Plume Latraverse, Pauline Julien ou Clémence Desrochers. Elle participe, en 1967, au projet pharaonique Chansons folkloriques du Canada, compi… Lire la suite

Dernière MAJ le 31/07/2015