Biographie de Sophie Marceau

Jeunesse et famille

Elle passe une grande partie de son enfance dans un appartement modeste au 162 rue Gabriel Péri à Gentilly. Son père, Benoît, est chauffeur routier et sa mère, Simone, travaille tour à tour dans un grand magasin parisien et dans une brasserie. Son frère Sylvain, de trois ans son aîné, est très proche d'elle. Ses parents divorcent alors qu'elle est âgée de 9 ans (ils se remarieront ultérieurement).

Carrière

Pour gagner un peu d'argent, elle s'inscrit dans une agence de publicité pour enfant et adolescent où elle est repérée. Après une audition passée par hasard, elle obtient en 1980, à l'âge de treize ans, le premier rôle du film culte de Claude Pinoteau, La Boum, qui semble traverser les frontières et les générations. Le personnage de Vic, adolescente romantique et rebelle, lui apporte une célébrité immédiate. Elle reprendra d'ailleurs le même rôle dans le second volet de la série, La Boum 2, en 1982. Une performance qui lui rapportera le César du meilleur espoir féminin en 1983. Claude Pinoteau lui offrira en 1988 le rôle de Valentine dans L'Étudiante, comédie romantique qui obtiendra elle aussi un franc succès.À l'âge de seize ans, elle rachète son contrat d'exclusivité à Gaumont pour un million de francs de l'époque qu'elle emprunte. Elle est désormais libre de choisir ses films. Elle tourne en 1983 dans Fort Saganne, film initiatique avec Gérard Depardieu puis dans Joyeuses Pâques, avec Jean-Paul Belmondo comme partenaire. En 1984, elle est choisie par son futur mari le réalisateur polonais Andrzej ?u?awski, pour tenir le rôle de Mary dans le film L'Amour braque. Ce rôle tranche complètement avec ses premiers films et casse son image. Cette collaboration lui a permis de faire quelques incursions remarquées dans le cinéma d'auteur, notamment en 1985 dans Police de Maurice Pialat (qui avait exigé de Gérard Depardieu qu'il lui inflige de vraies gifles) ou encore Par-delà les nuages en 1996. Sa filmographie inclut aussi plusieurs films historiques parmi lesquels Chouans !, La Fille de d'Artagnan ou Marquise, film qu'elle reniera à sa sortie en 1997.Avec sa forte personnalité, son franc-parler choque, en particulier lorsqu'elle critique le cinéma français. Sa réputation d'avoir un caractère « difficile» lui vaut d'être délaissée par les producteurs français, même si elle est décrétée par plusieurs sondages "actrice préférée des Français". Le travail de la comédienne avec Mel Gibson sur l'épopée guerrière Braveheart en 1995 lui ouvre en grand les portes d'Hollywood et marque le début d'une carrière internationale. Elle impressionne également par son interprétation d'Anna Karenine dans le film du même nom en 1997. Mais c'est surtout sa prestation en James Bond girl dans Le monde ne suffit pas de Michael Apted, où elle incarne la méchante principale du film, Elecktra King (la fille de l'industriel Robert King), qui lui assure son statut de star internationale en 1999.En 2002, elle passe à la réalisation avec Parlez-moi d'amour, fiction largement autobiographique auréolée du prix de la mise en scène du Festival de Montréal. Parallèlement à sa carrière cinématographique, Sophie Marceau chante et peint.En 2009, elle incarne Anne, mère d'une ado rebelle de seize ans, dans le film LOL, gros succès de l'année avec 3,6 millions d'entrées en France. La même année, la réalisatrice Marina de Van la fait tourner avec Monica Bellucci dans son film Ne te retourne pas, dans le but de « ...réaliser... le portrait croisé de deux sex-symbols ». Le film est présenté au Festival de Cannes 2009. Elle tourne ensuite dans L'Homme de chevet aux côtés de son compagnon Christophe Lambert, qu'elle a rencontré lors du tournage de son deuxième long métrage, La Disparue de Deauville, sorti en 2007. En 2011, elle joue dans la comédie romantique Un bonheur n'arrive jamais seul avec Gad Elmaleh, qui obtient un joli succès à sa sortie en juin 2012.En 2012, elle est la voix-off du film documentaire La France Sauvage diffusée le 29 janvier 2012 sur ARTE, puis de la série documentaire en 10 épisodes du même nom diffusée du 9 au 20 avril 2012.

Vie privée

Lors du Festival de Cannes 1981, elle fait la connaissance du réalisateur polonais Andrzej ?u?awski, à l'hôtel Majestic. Trois ans plus tard, elle épouse le réalisateur de 26 ans son aîné. Ils resteront unis dix-sept ans durant, pour se séparer finalement en 2001. Ils ont eu un fils ensemble  : Vincent, né le 24 juillet 1995.En 1999, elle participe au film Le monde ne suffit pas. Elle aura alors une liaison avec le producteur Jim Lemley. Il leur naîtra une fille, prénommée Juliette, le 13 juin 2002. Sophie Marceau et Jim Lemley se séparent en 2007, suite au coup de foudre de l'actrice pour Christophe Lambert, rencontré sur le tournage du film La Disparue de Deauville dont elle est également la réalisatrice. Sur le plateau de Marc-Olivier Fogiel, le 22 mai 2007, Sophie Marceau reconnaît entretenir une relation avec l'acteur français. Elle affirmera néanmoins : « La presse a révélé notre liaison, mais nous deux, nous n'avons rien à vendre. Ce qui compte, c'est le film ».

Dernière MAJ le 30/03/2014