Romain Didier

Fils du compositeur contemporain Pierre Petit, futur directeur de l'Ecole Normale de Musique de Paris, et de la cantatrice Christiane Castella, Didier Petit voit le jour à la Villa Médicis de Rome (Italie), lors du séjour de son père en résidence d'artiste.

Piano-voix

C'est en autodidacte que le futur auteur-compositeur-interprète apprend le piano dès l'enfance, refusant de prendre des leçons de solfège. Devenu pianiste de bar dans les années 1970, il adopte le nom de scène Romain Didier en référence à sa ville natale. Remarqué pour sa facilité à composer et orchestrer des chansons, Romain Didier collabore aux disques de Francis Lemarque tout en continuant d'écrire pour son propre compte.

En 1980, Nicole Croisille chante ses premières chansons, tandis qu'il compose diversement musiques de films et de spectacles. Cette même année sort son premier album dans la collection Paroles et Musiques (N°19) sur RCA, avec le titre « Promesses, promesses (Les tramways de Shangaï) », suivi du… Lire la suite

Dernière MAJ le 31/07/2015