Biographie de Kat Onoma

Groupe formé en 1981 à Strasbourg par Rodolphe Burger (chant, guitare, quena), Guy « Bix » Bickel (trompette, chœurs), Philippe Poirier (guitare, saxophone), Pierre Keyline (basse) et Pascal Benoît (batterie, percussions, chœurs). Originaires de Strasbourg, les membres de Kat Onoma se sont rencontrés au début des années 1980. Soudés par une culture rock, jazz ou expérimentale, ils se distinguent rapidement de la scène de l'époque.

Jusqu'en 1986, le groupe donne de nombreux concerts dans la région et se forge une identité très particulière. Le groupe Dernière Bande devient donc Kat Onoma (ce qui signifie en grec « comme son nom l'indique ») en 1986. Les premières maquettes envoyées aux maisons de disques ne génèrent aucun retour.

Le EP 4 titres « Beggar's Law » ne se vend pas vraiment mais suscite l'attention de la critique qui aime ce mélange torturé de rock et de jazz. Le groupe décide donc de s'auto-produire pour le disque Cupid. La distribution est chaotique mais la critique s'enflamme et Françoise Hardy devient une supportrice de la première heure.

Kat Onoma est une vraie équipe soudée, des musiciens à l'équipe technique. En 1990, sort Stock Phrases qui poursuit dans la même voie. Se mélangent donc références très littéraires, sensibilité anglo-saxonne et une formule musicale assez mutante. Le succès commence à pointer son nez en France et Kat Onoma parvient aussi à tourner à l'étranger.

Au début 1992, sort Billy The Kid intégralement construit autour du poète américain Jack Spicer, décédé en 1965. Même si les ventes sont peu élevées, les titres « The Gun » et « The Radio » sont diffusés sur les ondes. Suite à de nouveaux problèmes de maisons de disques, Rodolphe Burger (le chanteur) et Philippe Poirier (sax et guitare) sortent chacun un album solo dans la série « Les hors série de Kat Onoma ».

Celui de Rodolphe Burger (Cheval Mouvement) est très proche de Kat Onoma, Poirier s'autorisant plus de liberté et d'expérimentation. En 1994, le groupe signe avec Chrysalis/EMI qui dès 1995 réédite tous leurs disques, enrichis pour l'occasion d'inédits. La même année, Far From The Pictures leur ouvre les portes d'un très fort succès d'estime. Les ventes de leur coté commencent à décoller.

En 1996, Rodolphe Burger compose deux titres pour l'album de Françoise Hardy (Le Danger). Happy Birthday Public, album live sorti en 1997 pour leur dix ans reflète très bien l'ambiance de leurs concerts.

En novembre 1998, Rodolphe Burger sort son troisième album solo (Meteor Show) qui marquera sa consécration. Malgré son orientation à cheval sur le rock et l'électronique, tout le monde s'enflamme et lui reçoit même, pour l'occasion, le Prix Charles-Cros. En mars 2001, Kat Onoma sort un album éponyme qui l'installe définitivement comme un groupe majeur de la scène rock française. Depuis, Rodolphe Burger a préféré s'accomplir dans un carrière faite de multiples collaborations.

Dernière MAJ le 31/07/2015