Biographie de Edith Nylon

En 1977, cinq parisiens forment un groupe de punk new wave, après avoir profité d'un voyage à Londres, en été, pour se faire connaître, en chantant en anglais, au royaume de The Clash,The Sex Pistols et compagnie. Baptisé The Worms, le groupe est constitué de Mylène Khaski officiant au chant et au synthé, Christophe Boutin, officiant lui à la guitare et au chant, Laurent Perez, dit Karl Mormet, à la basse, Isaac Khaski, dit Zako Khaski, à la guitare, et enfin Albert Tauby, à la batterie.

« Édith Nylon, c'est moi ! »

Un an plus tard, en juin 1978, le quintet de punk primitif se produit au célèbre tremplin du Golf Drouot, discothèque rock du 9e arrondissement de Paris. Ils sont remarqués par le futur présentateur et animateur d'émissions sur le rock Alain Maneval, puis signent chez CBS en avril 1979. En hommage à Judy Nylon, figure new yorkaise du punk et de la new-wave, et à Edith Piaf, les Worms adoptent leur nouveau nom et c'est avec l'humoristique et nombriliste 45-tours « Édith Nylon, c'est moi ! », qui sort en mai 1979, que commence leur carrière.Le bouche à oreille fonctionne à merveille, tant et si bien que les Edith Nylon sont accueillis par un public déchainé lorsqu'ils se produisent au Palace à Paris en octobre 1979, pour promouvoir le lancement d'un deuxième 45-tours « Femmes sous cellophane ».

 Totalement soutenus par un showbiz en quête d'équivalent français aux groupes punk anglo-saxons, le groupe crée un mini phénomène et se paye très tôt le luxe d'enregistrer leur album Johnny, Johnny (qui sort en octobre 1980) dans le studio du groupe The Clash à Londres.En juillet 1981, après un concert au Mans, Isaac Khaski, le frère de la chanteuse et Albert Tauby, le batteur, quittent le groupe. Mylène et Christophe Boutin, en couple à la ville, engagent Rave Abissira et Aram Kevorkian pour les remplacer et enregistrer le double album Echo, Bravo qui sort en 1982, sur le label indépendant anglais Chiswick. Il partent en tournée au printemps 1983, mais, après la rupture entre la chanteuse et le guitariste, le groupe se dissout définitivement.

En 1998, vingt ans après leur détonnant bien qu'éphémère succès (ils ont tout de même assuré la première partie de The Police en 1980) Laurent Perez, Isaac Khaski et Albert Tauby se sont retrouvés pour enregistrer quelques titres, séance studio qui n'a pourtant pas aboutie à un disque, mais dont les titres « Un métier pour toi » et « Chouia » sont disponibles sur internet.

Dernière MAJ le 31/07/2015