Asphalt Jungle

Au début des années 1970, Paris était encore un creuset important dans le milieu de l’underground. Bien que concurrencée par ces nouveaux viviers de la création contre-culturelle qu’étaient devenues Londres et San Francisco, notre bonne vieille capitale n’avait pas encore à rougir de ses minots libertaires, inspirés tant par la nouvelle donne sociétale qui avait suivi Mai 68 que par un certain esthétisme pré-punk et post-glam qui trouvait sa source dans les derniers balbutiements de ce qu’on commençait à peine à nomme hard-rock. L’histoire d’Asphalt Jungle s’inscrit au cœur de cette décennie, que les nostalgiques regrettent encore pour sa créativité et que les réalistes remercient le ciel de n’avoir pas connu pour les excès de son esthétique douteuse si particulière. Asphalt Jungle a donc mûri dans cette capitale en effervescence, à l’ombre des « pattes d’eph’ », des babas et du patchouli. La vague punk fut certes une r&eacu… Lire la suite

Dernière MAJ le 31/07/2015

Photos de Asphalt Jungle