Little Bob Story

Il y a donc de grosses usines chimiques ou de constructions automobiles, d'énormes pétroliers, de grandes cheminées de raffineries, et un tout petit chanteur. Le tout petit chanteur, qui s'appelle Roberto « Libero » (en hommage à son père) Piazza (et qui est, naturellement, d'ascendance italienne, anarchiste de surcroît, donc contrainte de fuir l'oppression mussolinienne), pour ne pas finir écrasé par cet environnement, voue son âme au rock'n'roll. Son âme, son énergie, sa santé, et ses espérances, et ce (presque) depuis sa naissance, le 10 mai 1945 : papa et maman Piazza ont donc juste eu le temps de fêter la capitulation de l'Allemagne nazie.

Depuis son débarquement depuis Alessandria, dans le Piémont italien, le petit garçon a vu son père, géomètre de formation, déclassé en man?uvre. Pour espérer s'en sortir, il reste donc le football, et la musique.Surtout la musique, avec l'habituelle kyrielle de groupes de jeunesse (les Apaches, Little Bob And The Red Devils, ou Little Bob And The Crazy Road).

Puis, brusquement, nous sommes en 1974, dans ce Havre qui rappelle si fort Detroit (qui n'est pas un port, mais fabrique des voitures… Lire la suite

Dernière MAJ le 07/10/2015

Photos de Little Bob Story