Biographie de Lili Drop

En 1978, trois adolescents se rencontrent à Lyon : Violaine, batteuse, Körin, bassiste et éclairagiste de Téléphone, et Olive, chanteur et guitariste, ami d'enfance de Jean-Louis Aubert.

Tout jeunes et quasi inexpérimentés, ils se mettent à jouer ensemble, et vont assurer la première partie de Téléphone à Nice, le 3 mai 1979, mais avec suffisamment de cran pour s'y faire remarquer. On leur demande une maquette, Olive écrit « Sur ma mob » et « Dans sa toile » : l'aventure de Lili Drop était lancée.

En 1980, la sortie du 45 tours s'accompagne d'une première partie des Talking Heads, le titre « Sur ma mob » est diffusé régulièrement sur les ondes et cet hymne de la jeunesse et de la liberté devient vite un phénomène. Mais la promotion ne suit pas et les ventes ne décolleront pas. Les trois musiciens s'en vont ensuite en Angleterre pourenregistrer un premier album, Monde animal (1980) incluant les chansons « Terrain vague » et « Banal ».

La tournée promotionnelle les fait jouer avant Iggy Pop et Téléphone. Un 45 tours sort en en janvier 1981, couplant « Agent secret » et « Porc qui pique ». Malgré leur belle prestation au festival Rock International, cette année-là à Berlin, le succès est minimisé par une promotion déplorable.

L'album N sort en janvier 1982, malgré un enregistrement chaotique et l'absence de Körin, enceinte. Toutes les chansons sont écrites par Olive qui traverse une période dépressive, d'où la noirceur de l'album et particulièrement du titre « T'oublier ».

C'est à cette époque que Körin, future Enzo Enzo, enregistre ses premières chansons. Leur dernier 45 tours comprend les titres « Tartine breakfast » et « Mauvaise copie ». Il sort en octobre 1982 tandis que leur dernière apparition sur scène se fera au Printemps de Bourges en avril 1983, sans compter les ponctuelles reformations du groupe, pour La nuit du rock à la Mutualité de Paris en 1988, et au Point Ephémère le 16 juin 2005, avec Olive, entouré de deux autres musiciennes.

Dernière MAJ le 31/07/2015