Publié le 29/07/2019

Vitaa et Slimane ont choisi de faire écho au fait divers qui s'était déroulé en août 2017 : l'assassinat de la petite Maëlys, 8 ans, par Nordahl Lelandais. « Dans ta chambre, je ne peux pas y entrer, c'est trop pour moi / Dans ta chambre, je n'y vais pas, tes poupées s'ennuient sans toi / Je n'y arriverai pas, plus rien n'a de sens ici / Je ne peux pas me dire que c'était écrit », chantent les deux artistes sur cet air sobrement intitulé « Maëlys ». Sur Facebook, la mère de la jeune victime a déclaré « recevoir un peu d'humanité dans ce monde tellement cruel et injuste ». Écoutez...

(c) Source : Chante France