Publié le 22/06/2021

Deux mains qui effleurent une guitare, la nature obscure qui s'éclaire, un bateau éclairé de lampions... Les tableaux romantiques s'enchaînent dans le dernier clip de Francis Cabrel. Pour son titre « À l'aube revenant », le chanteur mise sur une esthétique simple et travaillée, qui colle aux paroles : « Chaque geste est urgent / Puisque le jour se lève / La tempête s'achève / En murmures brûlants / À l'aube revenant / Il s'étaient perdus dans l'obscurité profonde / Là les étoiles se fondent Au jour apparaissant »... Regardez !

(c) Source : Chante France