Publié le 02/09/2016

Victime fin mars d'un accident vasculaire cérébral, Juliette Gréco, aujourd'hui âgée de 89 ans, a encore besoin de se reposer. La chanteuse, qui devait reprendre en septembre sa tournée d'adieux baptisée Merci, a annulé son concert de rentrée à Vannes (Morbihan) prévu le 17 septembre pour raisons de santé. D'autres annulations pourraient suivre, a ainsi déclaré l'attachée de presse de l'artiste.

«Pour une raison de santé de Mme Gréco qui ne pourra pas monter sur scène, le concert du samedi 17 septembre est annulé», a indiqué à l'AFP le service de communication du théâtre Anne de Bretagne à Vannes. «On nous a dit que d'autres dates seraient aussi annulées», a-t-il ajouté.

«Je n'ai pas de date de reprise actuellement», a précisé à l'AFP l'attachée de presse de Juliette Gréco. Plusieurs dates sont prévues d'ici la fin de l'année, dont un concert Salle Pleyel le 9 décembre. À Nantes où est programmé le concert suivant le 19 octobre, le théâtre Le Lieu unique continuait vendredi de vendre des billets et n'était pas au courant d'une éventuelle interruption de ce tour de chant.

Une tournée d'adieu lancée il y a un an

La «Jolie môme» avait suspendu au printemps sa tournée jusqu'à l'automne après avoir été victime fin mars d'un accident vasculaire cérébral (AVC). Elle avait reporté une demi-douzaine de concerts prévus jusqu'à l'été. Fin mars, son entourage avait indiqué qu'elle avait «bien récupéré» et «recouvré toutes ses facultés physiques et intellectuelles».

La chanteuse a fêté ses 89 ans le 7 février dernier sur la scène du Théâtre de la Ville à Paris où elle a créé en 1968 son grand succès Déshabillez-moi. Deux jours avant, elle avait confié au micro de la radio France Inter être en «petite» forme mais n'en avait rien laissé paraître sur scène devant un millier de spectateurs.

Dans le cadre de cette tournée d'adieux lancée il y a un an, la «Muse de Saint-Germain des Prés» compte repasser par tous les lieux emblématiques de sa carrière démarrée en 1949. Elle a notamment chanté plusieurs fois dans la capitale et s'est aussi produite à l'étranger, accompagnée par son mari, Gérard Jouannest, le pianiste de Jacques Brel.

(c) Source : Le Figaro