Publié le 11/03/2014

Une nouvelle qui devrait faire mouche auprès des admirateurs de la famille Dutronc. Le fils Thomas, 40 ans, s'apprête à user de sa belle plume pour le compte de son père, Jacques, 71 ans. Le musicien a évoqué ce projet au micro de RTL, ce mardi. «Dès qu'on a fini mon disque, on va partir avec les copains et essayer de travailler avec lui, de trouver quelques chansons. Je ne dis pas qu'on va faire tout le disque, mais si on arrivait à en trouver deux, trois, voire quatre, pourquoi pas cinq, ce serait déjà bien. On a envie d'être avec lui en Corse. Ça pourrait être très cool», s'enthousiasme-t-il.

La solidarité familiale a toutefois ses limites: «Il faut d'abord qu'on finisse mon album. Car le problème, c'est que dès que l'on trouve une bonne chanson, j'ai envie de me la garder! Donc c'est pour cela qu'il faut vraiment terminer mon disque et l'enregistrer. Dans l'absolu, mon père n'a pas besoin de cela. Il a déjà eu tellement de belles chansons. Il faut donc lui trouver une particularité. Il faut qu'on travaille en pensant à lui et à son histoire, à ce qu'il dégage, à ce qu'il raconte. S'investir dans des moments passés avec lui, dans des discussions dans des soirées et après retranscrire tout cela en musique.»

Deuxième collaboration

Jacques Dutronc - dont la sortie du dernier disque Et vous, et vous, et vous (accompagnée d'une tournée de 80 dates) remonte à 2010 - avait déjà collaboré avec son fils (alors auteur débutant) sur l'album Brèves Rencontres, en 1995. Dans ce dernier, les textes étaient cosignés Lanzmann-Dutronc. Il contenait deux reprises: L'Homme et l'Enfant, titre chanté dans les années 1950 par Eddie Constantine, et Un jour, tu verras, de Mouloudji, un voisin de la rue de Provence dans les années 1960. Résultat: le CD a été disque d'or (plus de 100.000 exemplaires vendus), malgré une promotion réduite au minimum.

Lors de son concert au cabaret parisien La Nouvelle Eve, lundi soir, Thomas Dutronc a présenté en toute intimité ses nouvelles chansons à moins de 300 privilégiés. Il n'a pas encore enregistré ces titres, qui se retrouveront sur son troisième album studio à paraître cet automne. Il a notamment interprété Je n'suis personne, qu'il a écrite spécialement pour son père. La mini-tournée s'achèvera le 26 mars prochain.

(c) Source : Le Figaro