Publié le 14/10/2013

Cinquante ans après ses premiers pas dans la capitale de la country, Sylvie Vartan y a fait son retour afin d'enregistrer son nouvel album. Ces dernières années, la vedette issue du mouvement yé-yé semblait chercher une direction. Entre collaborations chics (avec Daho, Keren Ann et Julien Doré) et disques plus traditionnels, elle opère un recentrage bienvenu. En faisant le pèlerinage sur les terres qui faisaient fantasmer les jeunes Mitchell, Hallyday, comme elle-même, elle retrouve la sève qui manquait à ses dernières productions. Sylvie Vartan n'est ni Emmylou Harris ni Dolly Parton, mais elle chante la country avec un enthousiasme qui réjouit. Le choix des compositions est pertinent. C'est en découvrant une chanson de The Judds que la vedette a imaginé retrouver un répertoire souvent méconnu ici. Espérons que la popularité de Sylvie Vartan permette au public français de revenir sur un malentendu tenace au sujet de la country music.

SERVICE :

Réservez vos places à tarifs réduits avec Ticketac.com

(c) Source : Le Figaro