Publié le 20/01/2022

France 2 a choisi de diffuser mardi soir un documentaire intitulé « Noirs en France ». Ce programme traitait sans détour du problème du racisme dans la société, avec des témoignages. Yannick Noah, chanteur et ex-champion de tennis, est revenu sur son parcours, depuis le Cameroun jusqu'au sport-étude à Nice. Il raconte : « Mon premier souvenir d'enfant noir, c'est quand je suis arrivé en pension. J'étais le seul non-blanc de toute la pension. Je suis devenu Bamboula au bout de quelques minutes. Et là tout d'un coup, je me suis dit : "Je suis noir" ». Yannick Noah a évoqué son admiration pour Arthur Ashe, un tennisman nord-Américain qui est devenu premier mondial, avant de revenir sur sa victoire à Roland Garros en juin 1983. « Ce n'était pas que je jouais un rôle, c'est que j'avais un rôle. Je ne représentais pas juste Yannick, je représentais aussi tous les blacks qui ne jouaient pas au tennis [...] J'avais envie de montrer que j'allais être le premier à le faire, et prouver que le petit noir il a gagné ».

(c) Source : Chante France