Publié le 18/11/2016

«La société ayant renoncé à me transformer, à me déguiser...» Il y a plus de quarante ans Michel Polnareff proclamait Je suis un homme et affichait ses fesses sur tous les murs de Paris. Jeudi 17 novembre, à Bruxelles, il a pudiquement caché la nudité facétieuse du célébrissime Manneken-Pis.

Ce spirituel pied de nez est le cadeau du chanteur, offert au bourgmestre Yves Mayeur et à tous les Bruxellois, pour les remercier de le recevoir: «Cela symbolise mon amitié avec Bruxelles. J'aime beaucoup votre ville. Je suis resté 19 mois entre 2014 et 2015 à Ixelles pour enregistrer un album.»

Pour habiller la statuette en bronze du sculpteur Jérome Duquesnoy l'ancien, Polnareff a choisi la réplique du costume de scène, en paillettes, qu'il portait en 1972 à l'Olympia. Et, luxe du détail oblige, l'opticien personnel de la star, Pierre Marly, a dessiné une paire de lunettes sur mesure pour habiller le regard du lutin.

David Porsmoguer a posé une paire de lunettes géante sur l'arbre de la place de Pont-l'Abbé.

David Porsmoguer a posé une paire de lunettes géante sur l'arbre de la place de Pont-l'Abbé.

L'image n'est pas sans rappeller celle du saule pleureur bigouden. Au début de la semaine, le charmant village breton de Pont-l'Abbé a en effet confié à l'artiste David Porsmoguer le soin de réaliser une paire de lunettes géante qui, posée sur l'arbre, évoque le visage si particulier du musicien. Ou celui de son sosie dans la publicité Cetelem...

Bruxelles «polnarêvait»...

Lors de la cérémonie à l'hôtel de Ville, l'Ordre des Amis du Manneken-Pis a fait signer au chanteur son livre d'or. L'échevine Karine Lalieux, bruxelloise dans l'âme et admiratrice du talent du musicien français l'a remercié en lui adressant un joli compliment; «Michel Polnareff a l'esprit aussi frondeur que le Manneken-Pis. Tous deux sont un brin provocateurs et nourrissent un goût partagé pour les costumes».

Puis Michel Polnareff, avec sa femme Danyellah et son fils louka se sont présentés au balcon de l'hôtel de Ville pour saluer les nombreux admirateurs rassemblés sur la Grand-Place. Tous l'ont ensuite accompagné devant le Manneken-Pis. L'âme de Brel n'était pas loin. Ce soir-là, Bruxelles «bruxellait», Bruxelles «polnarêvait».

Toutes les informations et les dates des concerts du Tour 2016 de Michel Polnareff. Il sera à Paris le décembre, salle Pleyel.

(c) Source : Le Figaro