Publié le 27/06/2015

Isabelle Adjani avait tout pour être une muse de Serge Gainsbourg: un filet de voix à la Jane Birkin, une sensualité à la Brigitte Bardot, et l'ingénuité de France Gall.

Gainsbourg savait faire chanter les actrices. Le poète maudit de la chanson française lui compose une première chanson en 1974 - l'année de La Gifle de Pinoteau: «Rocking Chair», qui sera présentée lors d'une émission de Maritie et Gilbert Carpentier consacrée au guitariste de jazz Sacha Distel.

Huit ans plus tard, en 1983, Gainsbourg et Adjani se retrouveront pour un album, Pull Marine. Le musicien lui composera toutes les mélodies, l'actrice signera sept des textes présents sur l'album. La chanson titre rencontre alors un important succès. Le clip sera signé Luc Besson.

Gainsbourg et Adjani collaboreront encore une fois, en 1984, sur «Rupture au miroir». Un duo Adjani-Birkin.

● «Pull marine» (1983)

● Beau Oui Comme Bowie (1983)

● «Ohio» (1983)

● «Rupture au miroir» - avec Jane Birkin (1984)

● «Rocking Chair» (1974)

(c) Source : Le Figaro