Publié le 01/05/2015

Patachou s'est éteinte le 30 avril, à Neuilly. Elle aurait eu 97 ans le 10 juin prochain. Une femme de cœur, d'esprit, de grand talent disparaît. C'est son fils, Pierre Billon, auteur de chansons, qui a annoncé cette triste nouvelle.

Henriette Ragon était une parisienne par excellence. Elle avait exercé plusieurs métiers avant de prendre, en 1948, la direction d'un restaurant-cabaret au 13 rue du Mont-Cenis, à Montmartre. Il s'appelait Patachou. Une adresse qui devint vite célèbre et que les Américains aimaient particulièrement. Chez Patachou (les journalistes la rebaptisent ainsi), la belle patronne au yeux clairs chante et programme des jeune: Brassens a été révélé l ! Mais on y a entendu aussi Francis Lemarque, Léo Ferré, Aznavour.

Elle enregistre ses premiers disques. La Complainte de la Butte, mais aussi le magnifique Bal chez Temporel paroles d'André Hardellet, musique de Guy Béart. Un chef-d'œuvre.

En tournage avec Renoir et Guitry

Après l'ABC et Bobino, elle triomphe à New York au Waldorf Astoria. Elle rencontre alors Arthur Lesser, producteur américain qui sera aussi important aux Etats-Unis qu'en France où il avait été élevé. Un heureux mariage. Lesser est mort en 1979.

Patachou qui a tourné avec Renoir, Guitry dans les années 1950, est comme ses amis, secouée par la génération yéyé.

Les cinéastes ne l'oublient pas: Jean-Claude Guiguet, puis d'autres Jean-Claude Biette, Pierre Salvadori, Bertrand Blier et même Leos Carax ou Frédéric Auburtin. Au théâtre aussi, elle est demandée et Jean-Laurent Cochet comme Paul Vecchiali lui offrent de beaux rôles.

(c) Source : Le Figaro