Publié le 31/08/2015

C'est du pur Michel Sardou. Interrogé à l'occasion de son retour au théâtre, dans un long entretien accordé chez nos confrères du «Point», l'interprète du lac du Connemara dégaine à tout va. Comme à son habitude. Premières victimes de son jugement : ses confrères artistes. « Dans les chansons actuelles, je me demande où l'auteur veut en venir, critique Michel Sardou. Souvent, nulle part. Ça ne raconte rien. Or, la chanson française c'est le mot. Le mot juste. Désormais, on produit du son. Même les artistes ont une mentalité de fonctionnaire !», Toujours là où ne l'attend pas, Michel Sardou rend ensuite hommage aux rappeurs... «Il n'y a que les rappeurs qui ont des couilles. Il y a un truc qui passe dans leurs textes.J'aime bien leurs orchestrations. Bon, pas trop longtemps quand même : très vite, ça me casse les oreilles.» Of, on est rassurés ! Michel Sardou n'a rien perdu de son franc-parler. > Venez débattre et poser vos questions sur nos forums !

(c) Source : Le Parisien