Publié le 14/01/2016

Hier, mercredi 13 janvier à 18h, les comptes Facebook et Twitter de Michel Polnareff ont été rayés d'internet. Submergé par un flot d'injures anonymes et continues, le chanteur a décidé de les fermer. Dans son dernier message, l'interprète de Lettre à France a indiqué mettre fin à sa relation privilégiée avec ses fans sur le web «en raison d'insultes incessantes».

Avec plus de 200.000 fans sur Facebook et quelque 11.000 abonnés sur Twitter, le chanteur échangeait quotidiennement avec le public, lui réservant son actualité en avant-première. Depuis plusieurs mois, fans et anti-Polnareff s'écharpent sur les deux réseaux, les plus virulents adressant à «L'Amiral», son surnom, des messages d'insultes, sur la qualité du premier extrait de son album et le retard de ce dernier.

Michel Polnareff a expliqué sur compte Facebook son geste.

Michel Polnareff a expliqué sur compte Facebook son geste.

Michel Polnareff, 71 ans, a dévoilé récemment une première chanson de son nouvel album, le premier depuis plus de 25 ans, évoquant la solitude de Noël.

Le papa de La poupée qui fait non, dont le dernier disque studio remonte à 1990 (»Kâma Sûtra»), a confirmé que ce nouvel album sortirait au premier trimestre 2016 avec une nouvelle tournée dans la foulée. D'abord annoncé pour 2014, l'opus sera composé de sept à neuf nouvelles chansons, dont il a écrit tous les textes, et de trois instrumentaux, avait-il précisé dans plusieurs médias.

Depuis 25 ans, il a sorti deux albums live -Live at the Roxy (1996) et Ze re Tour 2007 (2007)- et n'a fait paraître qu'une chanson inédite: Ophélie flagrant des lits, en 2006.

(c) Source : Le Figaro