Publié le 19/06/2015

Pour sa première apparition publique depuis 2007, Michel Polnareff ne risque pas de passer inaperçu. Montluçon s'apprête à accueillir de nombreux fans du célèbre chanteur aux lunettes noires. «Ça va être une fête immense. Nous aurons beaucoup de visiteurs venus du monde entier», affirme le maire Daniel Duglery. La ville aurait prévu pour l'occasion de diffuser sur écran géant son concert de 2007 sur le Champ-de-Mars.

La ville d'Auvergne honore l'artiste de deux manières: une place portera son nom et une exposition rétrospective ouvrira samedi ses portes jusqu'à fin décembre. La Polnaexpo regroupe cent-cinquante pièces issues d'archives personnelles de l'interprète d'On ira tous au paradis ou de son entourage. «Polnareff est assez inclassable. Il débarque à l'époque des yé-yé avec son style à lui, qui est un métissage entre sa culture musicale classique et l'influence de la pop anglaise et américaine qu'il découvre lors de voyages linguistiques», précise Éric Bourgougnon, le conservateur du musée des musiques populaires (MuPop).

Montluçon n'est pas vraiment inconnue à Michel Polnareff. En effet, le chanteur y a effectué son service militaire, dont six mois passés «au trou». Le chanteur s'est dit très fier de voir une place porter son nom: il a partagé ce message sur Facebook «Avis à la polnapopulation. L'Amiral a le plaisir de vous annoncer qu'il sera présent à Montluçon ce samedi 20 juin vers 15h (suivant les exigences de la météo) et se fait une joie de venir y saluer ses fidèles Moussaillons. Je remercie la ville de Montluçon et ses élus pour ce grand hommage. Mettez-vous à ma place!!!»

Malgré sa nouvelle vie aux États-Unis, Michel Polnareff continue à faire parler de lui en France. L'artiste devenu populaire avec des chansons comme La poupée qui fait non ou Goodbye Marilou est revenu sous le feu des projecteurs plus récemment dans une affaire de droits à l'image. En avril, le chanteur avait assigné Cetelem en justice pour utilisation illégale de son image dans des publicités depuis 2011 et réclamait un million d'euros à la compagnie de crédit à la consommation. De nombreux internautes s'étaient alors déchainés contre lui. Samedi, l'ambiance à Montluçon promet d'être tout autre. L'artiste profitera-t-il de l'occasion pour dévoiler des extraits de son nouvel album prévu pour cette année?

(c) Source : Le Figaro