Publié le 05/03/2014

La nouvelle chanson de Yannick Noah n'est pas du goût de tout le monde. En particulier de Marine Le Pen qui n'a pas tardé à réagir à ses paroles anti-Front national. «Je la trouve indigente. Je trouve que les paroles sont assez mauvaises. Quant à la musique d'ascenseur sur laquelle on l'a collée, je ne suis pas sûre que ça fasse beaucoup de ventes», déclare la principale visée, interrogée sur le sujet en marge d'un déplacement à Angers.

Dans son nouveau single, accompagné d'un clip, sorti mardi chez Columbia-Sony Music, l'ex-tennisman chante notamment «Ma colère n'est pas un Front/elle n'est pas nationale (...) ma colère a tout l'honneur/de combattre la leur». Pour Marine Le Pen, «le système essaie de remettre en place les vieilles techniques contre le Front national des années 1980. M. Noah est un peu vieux pour jouer à ça. Donc quelle est la prochaine étape? La sortie d'un album Boule et Bill s'engagent contre les extrêmes? Ou Bécassine fait de l'antifascisme? Tout ça ne m'apparaît pas sérieux», a ajouté la présidente du FN.

Florian Philippot, vice-président du FN, : «J'ai envie de lui dire merci. Merci Yannick Noah pour ce symbole. Avoir face à nous le représentant d'un vieux show-biz, d'une caste bourrée de fric qui vit très loin des réalités populaires, qui ne connaît plus la vie des Français, c'est un magnifique symbole de ce que nous incarnons: une dynamique populaire, le peuple de France de plus en plus opposé à une caste qui est déconnectée et Yannick Noah la représente malheureusement extrêmement bien.»

L'ex-roi du smash a rassemblé sur ladite vidéo, qui joue sur les couleurs du drapeau français, les «grandes gueules» préférées des médias. On retrouve notamment Cali, l'autre ex-grand sportif Éric Cantona et le slameur Grand Corps Malade. L'album complet ne doit sortir qu'au début du mois de juin. Le fait d'être à seulement trois semaines du premier tour des municipales a dû pousser les responsables marketing à accélérer la mise en ligne de cette chanson-pamphlet, alors que la campagne électorale bat son plein. Yannick Noah n'a, par ailleurs, jamais caché son penchant pour les idées socialistes. En 2012, il avait déclaré publiquement son soutien au candidat du PS, futur président de la République, François Hollande.

Si d'autres personnalités politiques n'ont pas encore manifesté leur point de vue sur l'objet de la discorde, certains internautes, qui s'expriment sur Twitter, ne sont pas tendres avec l'interprète de Saga Africa.

(c) Source : Le Figaro