Publié le 05/04/2016

Matt Pokora a des regrets. Le chanteur qui a transformé son corps en une œuvre d'art dès l'âge de 17 ans, a décidé ce week-end de se faire ôter l'un de ses premiers tatouages. Une opération loin d'être anodine, qu'il a jugé bon de partager sur les réseaux sociaux afin de mettre en garde ses fans sur les erreurs de jeunesse.

Acte aussi banal que répandu, le tatouage n'en reste pas moins un dessin gravé à vie sur la peau. Si Matt Pokora n'a sûrement pas choisi de se dessiner des tattoos sans réfléchir, le chanteur s'est pourtant résolu samedi à faire détatouer son cou. «Bye bye tattoo…», a-t-il écrit en légende de sa photo postée sur Instagram. L'artiste y apparaissant le cou pansé, l'air pensif.

Alors qu'il expliquait déjà son intention de se faire ôter son œuvre d'art en avril 2015 au magazine Femme Actuelle, Matt Pokora a surtout choisi de relayer sa séance de laser sur les réseaux sociaux afin de protéger ses fans.

Bye bye tattoo... #laser #session1 #çapique Ps: Réfléchissez bien les plus jeunes...

Une photo publiée par Matt Pokora (@mattpokora) le

Très à l'écoute de ses followers, le chanteur a sous-titré son cliché d'un «PS: réfléchissez bien, les plus jeunes...», afin de prévenir ses «fans» de possibles regrets post-tatoo.

(c) Source : Le Figaro