Publié le 11/02/2016

Les 31e Victoires de la musique, récompenses consacrant les meilleurs artistes en France et dédiées aux victimes des attentats de novembre, seront placées vendredi 12 février, sous le signe de «la liberté» mais aussi d'une diversité particulièrement marquée des styles et des générations.

«Plus que jamais, nous avons besoin de culture et de musique», estime le président des Victoires Laurent Didailler, en référence à l'attaque jihadiste le 13 novembre dernier ayant ciblé plusieurs endroits de la capitale et sa banlieue, dont la mythique salle de concert du Bataclan.

L'édition 2016, qui se déroule au Zénith de Paris, s'annonce très ouverte. La cérémonie qui fait une place importante à la génération The Voice avec entre autres la présence de Kendji et Louane, donnera cette année une grande visibilité à des groupes et chanteurs issus de divers horizons.

Dans les catégories reines de la cérémonie, Véronique Sanson sera en course pour une troisième Victoire d'artiste féminine, vingt ans après la dernière obtenue dans cette catégorie, en 1996. Une nomination qu'elle doit à sa tournée réussie sur ses Années américaines, même si elle n'a pas publié d'album original depuis plusieurs années.

Louane, Vianney, Frero Delavega, Feu! Chatterton...

Yael Naim, déjà sacrée artiste féminine en 2011, semble toutefois très bien armée avec son bel album Older, également nommée dans la catégorie album de chansons. Zaz complète le trio de nommées dans cette catégorie.

Chez les artistes masculins, Dominique A revient trois ans après sa première Victoire de la musique. Il est nommé aux côtés de Kendji, 19 ans star des charts depuis deux ans et de Vianney, qui fêtera ses 25 ans samedi.

Face à eux s'affronteront aussi Louane, nommée dans deux catégories (album révélation et chanson originale) , Frero Delavega (album de chansons), et des artistes émergents comme Jeanne Added, Faada Freddy, Feu! Chatterton, Hyphen Hyphen ou Jain.

Pour onze des douze catégories, le palmarès est établi d'après les votes de 600 professionnels représentant la filière musicale (artistes, producteurs, médias, disquaires, agents). Une seule catégorie est confiée au vote du public, par internet.

(c) Source : Le Figaro