Publié le 26/06/2015

Cette fois Michel Sardou ne parlera pas musique. L'artiste jouera prochainement au théâtre de la Michodière dans Les représailles au côté de Marie-Anne Chazel. Il s'est exprimé sur Europe 1, ce matin au micro de Thomas Sotto pour faire la promotion de la pièce. Il est également revenu sur les sujets brûlants de l'actualité.

Interrogé sur le conflit qui oppose les taxis à Uber, le chanteur affirme qu'il «comprend» les taxis. «Ils paient leurs droits, les autres ne paient rien. Il y a deux poids, deux mesures», ajoute-t-il, même s'il avoue qu'un juste milieu devrait être trouvé».

«On n'arrive pas à accepter le monde dans lequel on est», explique Michel Sardou. Les changements sont pas tous bons, mais on n'arrive pas à accepter le monde dans lequel on vit. J'ai l'impression qu'on avance comme des crevettes, on avance à reculons. Les changements ne sont pas tous bons, je ne vais pas vous dire le contraire. Cela n'a rien à voir avec la politique, ce n'est pas une question de gauche ou de droite. On n'est jamais d'accord et cela date depuis des années, des siècles, depuis Jules César. Le systématiquement contre m'emmerde.»

L'artiste n'a pas non plus été tendre envers Louane, héroïne du film La Famille Bélier dans lequel elle reprend la célèbre chanson Je vole. La jeune chanteuse et actrice a toujours, en dehors des plateaux de tournage, refusé d'interpréter le titre en question, affirmant ne pas avoir le droit de le faire.

«Elle dit des conneries cette petite, a répondu Michel Sardou. En fait, c'est sa promotion... Je me suis renseigné parce que je me suis dit, là tu joues contre le film. Si tu n'aimes pas la chanson tu le dis carrément ou tu ne dis pas d'ailleurs parce qu'un film à 7 millions d'entrées, on ferme sa gueule, on est content, on dit merci mon dieu. Parce que c'est quand même pas Jurassic world. C'est un petit film gentil sympathique.»

Michel Sardou rajoute agacé: «En fait, elle n'est pas très maline, on va dire ce qui est. Et sa promotion lui dit, bah non ce soir tu ne chantes pas Je vole. Donc elle dit “Je n'ai pas le droit”. Mais ce n'est pas moi. Moi j'ai donné mon autorisation. À partir du moment, où je l'ai donnée, elle fait ce qu'elle veut.»

Mais pour ceux qui espéraient un duo entre les deux artistes, il ne va pas falloir compter là-dessus: il n'en a aucune envie. En attendant un futur album, le chanteur sera sur la scène du théâtre de la Michodière à Paris, dès le 22 septembre prochain.

(c) Source : Le Figaro