Publié le 15/06/2022

C'est malheureusement un exemple qui montre que cela peut arriver à tout le monde. Selon Le Parisien, Louane a porté plainte lundi 13 juin au commissariat de police du 8ème arrondissement de Paris. Elle a raconté aux agents avoir ressenti des « symptômes étranges » après s'être rendue dans un bar se situant rue des Abbesses à Montmartre, le soir-même vers 19h30. La chanteuse était accompagnée par la nounou de son enfant. Les deux femmes n'ont bu qu'un verre, n'ont jamais quitté la table où elles étaient assises. Elles n'ont pas non plus été accostées par des étrangers. Pourtant, la chanteuse a ressenti des nausées, a été prise de vomissements et autres vertiges, selon la source policière. « La jeune femme titubait », rapporte le quotidien. Il pourrait s'agit du GHB, aussi appelée la « drogue du violeur ». Des analyses sanguines sont en cours...

Photo : Harald Krichel CC BY SA 3.0

(c) Source : Chante France