Publié le 24/07/2017

Tous les soirs du lundi au vendredi, l'artiste de 35 ans incarne le lieutenant Lucie dans « Demain nous appartient », la nouvelle saga de l'été de TF1. Sur les réseaux sociaux dimanche, la chanteuse a écrit : « "J'ai deux vies, la mienne et celle que les autres m'inventent". J'ai posté cette phrase il y a quelques temps sur ma page pour illustrer l'aspect intrusif d'une certaine presse dans ma vie privée. Chacun est libre de se faire sa propre opinion et je respecte infiniment cet aspect des choses. Je n'ai pas, non plus, pour habitude de répondre aux polémiques délirantes des tabloïds mais j'estime qu'en l'espèce, une nouvelle limite a été franchie ». C'est ainsi que Lorie introduit un long message pour s'expliquer. Une rumeur pour « créer le buzz » « Récemment, dans le cadre de la promotion de "Demain nous appartient", j'ai donné une interview à une journaliste belge de DH.Be. Dans la conversation plutôt cordiale, après avoir évoqué la série et la sortie imminente de mon nouvel album, j'ai consenti à répondre à une question générale relative à la maternité. "Oui j'ai envie d'être maman et la vie étant bien faite, je le deviendrai le moment venu". Rien de plus, rien de moins ! » raconte l'artiste. Car le site d'informations a utilisé cette phrase pour affirmer que Lorie était atteinte de l'endométriose, une maladie qui peu entraîner l'infertilité chez les femmes. « Quelle n'a pas été ma surprise de lire dans l'article que je me serais confiée au sujet d'une maladie dont je serais atteinte et sur mon désir d'enfant prétendument compromis par cette même maladie. Pire encore, de constater avec colère, qu'un nombre hallucinants de journalistes, sans aucune vérification, ont répandu cette rumeur pour créer le buzz ».

(c) Source : Chante France