Publié le 05/11/2021

Une nouvelle fois, les fans de Jean-Jacques Goldman vont avoir un coup au moral. Cette semaine, l'ami d'enfance de la star, Jean Bender, sort le livre « Il suffira d'un signe ». L'auteur revient sur sa rencontre avec Jean-Jacques Goldman dans les années 60. Dedans, il se souvient d'une confidence du chanteur : « Si ça marche pour moi, je ferai de la scène, je composerai pour les autres et, le plus tôt possible, j'arrêterai tout ». L'artiste avait alors 30 ans. Dans une interview à Paris Match, on peut lire : « Bender révèle qu'il ne touche plus un instrument, estimant que ses mains, autrefois si habiles sur les cordes et les claviers, ont perdu en agilité. Le chanteur fredonne à peine ». Jean-Jacques Goldman aurait peur pour « ses cordes vocales abîmées par l'âge ». Et la conclusion, touchante, arrive : « [Jean-Jacques Goldman] est dépité. Les exhortations à son retour continuent d'affluer, ce qui l'indispose parfois, d'autant que ça n'aura pas lieu, il veut éviter le ridicule d'un come-back pitoyable ».

(c) Source : Chante France