Publié le 13/01/2015

Le 6 janvier dernier, le groupe français Les Hurlements d'Léo entrait en studio pour enregistrer, accompagné d'amis, un hommage à Mano Solo.

Le chanteur, disparu il y a cinq ans, a marqué le rock français avec ses textes engagés et poétiques. Il était aussi le fils de Cabu, assassiné le 7 janvier 2015 dans l'attentat qui a visé la rédaction de Charlie Hebdo. Les Hurlements d'Léo ont immédiatement rendu hommage aux victimes, postant l'image Je suis Charlie sur leur page facebook. Le lendemain, de retour en studio à Rochefort, le groupe se rappelle du père et de son fils. «Nous ne pouvions que commencer cette session studio par le titre La Liberté, thématique chère à Mano Solo et son père Cabu, écrivent-ils. Nos pensées les accompagnent.»

Pour rendre hommage au dessinateur et au musicien, le site Culturebox explique que «l'œuvre collective» sur laquelle travaille le groupe depuis plusieurs mois «concernera à la fois le fils et le père». D'autres artistes seront invités à participer au disque.

Cabu et Mano Solo avaient enregistré ensemble une reprise de La Java du Diable de Charles Trenet. Une vidéo de l'enregistrement, très émouvante, est disponible.

(c) Source : Le Figaro