Publié le 24/06/2016

Personnalité préférée des Français, Jean-Jacques Goldman l'est également des chanteurs qui recherchent, à travers ses paroles et sa musique, un gage de succès. Cultivant savamment le secret, l'auteur phare des années 70-80 est pourtant bien dans la lumière lorsqu'il s'agit d'écrire une chanson. Selon le magazine VSD de cette semaine, l'artiste, âgé aujourd'hui de 64 ans, toucherait chaque année deux millions d'euros, rien qu'avec ses droits d'auteur. Une très belle somme qui lui assure une belle semi-retraite, puisqu'il a annoncé officiellement le 13 mai dernier qu'il ne chanterait plus avec les Enfoirés.

Là-bas, Je te donne, Quand la musique est bonne, Encore un matin... Tous ces tubes passent en boucle à la radio depuis plus de quarante ans. Jusqu'à 70 fois par jour précise (déplore?) My TF1 News.

48.000 euros en une journée

Pas étonnant alors que des artistes comme Céline Dion (avec qui il a notamment composé Encore un soir en hommage à René Angélil), Johnny Hallyday (Je t'attends), Patrick Fiori (4 mots sur un piano) ou encore Patricia Kaas (Je te promets) se soient bousculés à sa porte pour espérer entonner quelques-uns des airs dont il a le secret.

À raison de plus de deux cents titres composés depuis ses débuts dans les années 70, le montant annuel de deux millions d'euros touché par Jean-Jacques Goldman semble donc bien dérisoire. Surtout lorsque l'on sait qu'une chanteuse comme Adele gagnerait, selon la société Melted Stone Ltd, 48.000 euros en une journée en termes de droits d'auteur.

Quoi qu'il en soit, deux millions restent une somme très confortable. Surtout, pour un artiste tel que Jean-Jacques Goldman qui loin d'un Johnny Hallyday, a privilégié une vie en toute simplicité auprès de sa famille, du côté de Marseille.

(c) Source : Le Figaro