Publié le 09/10/2015

En 1962, c'est en sortant son premier album baptisé Leny Escudero que le chanteur crée son identité musicale. Le disque est resté comme l'un des plus emblématiques du compositeur d'origine espagnole. On y trouve la Ballade à Sylvie ou Pour une amourette. Des chansons légères qui révèlent déjà un talent.

Leny Escudero est aussi ce chanteur engagé, qui reprend le chant des soldats républicains de la Guerre d'Espagne ou le poème d'Aragon écrit pour les résistants du Groupe Manouchian. Une de ses compositions les plus connues est aussi celle qui rend hommage aux huit morts de Charonne. Leny Escudero célèbre les victimes de la répression policière des manifestations contre l'OAS en 1962: «Marie, ô Marie, je t'aime/ Tu es mon premier baptême/ Marie, que l'amour me pardonne/ On m'appelle à Charonne.»

En 1973, le chanteur sort Vivre pour des idées, et dans l'album éponyme, on trouve ce morceau dans lequel il traite de la Guerre d'Espagne et de son héritage: «Il était à Teruel et à Guadalajara/ Madrid aussi le vit/ Au fond du Guadarrama/ Qui a gagné, qui a perdu?» Le titre de l'album résume l'existance de Leny Escudero, chanteur joyeux, toujours en lutte pour ses idées.

Pour une amourette (1962)

Je t'attends à Charonne (1967)

? Vivre pour des idées (1973)

L'affiche rouge (1997)

El paso del Ebro (1997)

(c) Source : Le Figaro