Publié le 20/07/2015

JOUR 22 KM 3763 -M- n'a qu'une parole. Il nous avait promis il y a un an au Main Square d'Arras, en jetant un oeil dans notre camping-car avant de grimper dans son tour-bus, qu'il reviendrait. Non seulement il l'a fai,t mais il est revenu en famille, à la faveur de la tournée des Chedid. Rendez-vous à Biarritz, au Big Festival qu'ils concluaient samedi soir en beauté, devant 5 000 spectateurs rincés par la pluie, mais enchantés de déguster les madeleines de Louis et les tubes de -M-, tout en découvrant leur belle relève, Anna, alias Nach, et Joseph, dit Selim. Impossible samedi après-midi de glisser notre «live du camping-car» avant le concert. Ils arrivent trop tard du festival de Montreux, en Suisse , où ils ont «fait des boeufs» jusqu'au bout de le nuit, et ont besoin de souffler après 1 300 km de route. On le remet après leur sortie de scène. Le temps pour eux de se doucher et se restaurer, les voilà qui débarquent à pied avec plein d'amis. Au stade Aguilera, notre camping-car est garé près de leur bus. Louis, Anna et Joseph grimpent les premiers dans notre rédaction roulante, autrement dit un sacré bazar... «Ah, mais vous dormez dedans...» On compare nos couchettes. Louis repartirait bien avec nous. Chiche.Leur premier album à quatre le 11 septembre Il est 2h15 quand Matthieu déboule. Que vont-ils jouer, où et comment, mystère, tout le monde improvise. Un rapide conciliabule familial, et ils décident de chanter «Mojo» devant le camping-car. Pas besoin de guitare, mais de choristes. Ils recrutent leurs amis, leurs techniciens, vont chercher leurs chauffeurs, les derniers spectateurs et employés du festival... Une répétition orchestrée par l'auteur de la chanson, -M-, qui veille au moindre détail, y compris de l'image. Et les voilà partis dans un «Mojo» aussi généreux que festif, accompagné par une vingtaine de choristes qui n'en croient pas leurs yeux. Louis s'amuse beaucoup de ce «happening» filmé dont raffole son fils aîné.VIDEO. Les Chedid, père et fils, devant notre camping-car> Venez débattre et poser vos questions sur nos forums !

(c) Source : Le Parisien