Publié le 06/12/2015

Alors que France Gall fait la promotion de sa comédie musicale Résiste, dédiée à Michel Berger, sur le plateau d'André Manoukian, Véronique Sanson est revenue sa folle histoire d'amour avec l'interprète de Il jouait du piano debout, marquée par une douloureuse rupture.

Paradoxalement, ce sera l'une des séparations les plus fécondes de chanson française, ayant entraîné d'incontestables chefs-d'œuvre, tels Quelques mots d'amour, Résiste ou La Groupie du pianiste.

Tout commence en 1973, peu avant que Véronique Sanson ne commette l'irréparable: ce qu'on appelle communément le «coup du paquet de cigarettes». Un soir d'octobre, la chanteuse alors âgée de 23 ans, s'absente du studio dans lequel elle répète avec son compagnon, pour soit-disant aller acheter des cigarettes. Les heures passent et elle ne revient pas... Michel Berger, fou d'inquiétude, appelle les hôpitaux, prévient la police, et met tout en œuvre pour retrouver sa dulcinée.

Ce n'est que trois jours plus tard qu'il apprend qu'elle a pris aller simple pour les Etats-Unis, rejoignant ainsi un autre musicien qui lui avait promis de l'épouser, la rockstar Stephen Stills. Ils ne se reverront plus jamais, en dehors de quelques émissions de télévision où le chanteur regardera ses chaussures pour ne pas croiser le regard de Véronique Sanson.

«Il fallait que je le suive»

«Il fallait que je le suive», se souvient aujourd'hui Véronique Sanson dans Gala. «Sinon, mon âme aurait étouffé. Je me suis dit que si je ne le faisais pas maintenant, je ne le ferais jamais» ajoute-t-elle. Six mois plus tard, la blonde flamboyante a épousé son nouveau compagnon, laissant Michel Berger dans une souffrance noire. Il décide alors de devenir également chanteur et produit l'un des plus beaux disques, Coeur brisé.

Leur histoire avait pourtant bien commencée. Amoureuse, le premier disque de Sanson produit par Berger était leur premier victoire et aura connu un succès immédiat. Le disque rapidement devenu double disque d'or avait révélé au public une Véronique Sanson alors inconnue, ainsi que son histoire d'amour avec son directeur artistique, à qui était dédié le titre qui sonnait comme une déclaration d'amour. Le couple Sanson-Berger vivra six ans d'amour passionné et de musique avant cette fracassante rupture. Le reste de l'histoire est connu et porte le nom de... France Gall.

(c) Source : Le Figaro