Publié le 06/05/2015

Les fans du chanteur se réjouissaient déjà. Un biopic sur la vie tumultueuse de Mike Brant avait été annoncé il y a quelques semaines. Ilan Goldman et Simon Istolainen veulent produire ce film avec le réalisateur israélien Eytan Fox (Bubble, Tu marcheras sur l'eau), passionné par cet homme .

Les premières remontrances sonnent déjà. Les héritiers du chanteur des années 60 sont contre ce projet. «Sa vie et celle de sa famille doivent être respectées en toute légitimité morale, déclarent son frère et sa nièce au Parisien. Nous souhaitions qu'un biopic digne de lui puisse voir le jour, mais le scénario de ce projet ne répond pas à nos préoccupations de vérité et de respect».

Des familles qui s'opposent à un biopic, cela devient chose commune, comme pour celui sur Amy Winehouse projeté bientôt à Cannes. Le coup de massue final est également porté par ses héritiers. «C'est une vision déformée de la réalité, voire honteuse. Si le film se fait, il ne pourra utiliser les chansons originales de Mike Brant.»

Ne pas utiliser les titres qui ont fait son succès? Affaire compliquée pour un biopic sur le chanteur. C'est un premier coup dur pour ce futur film qui démarrait déjà sur les chapeaux de roues. Des noms de choix avaient été annoncés pour le casting: José Garcia devrait incarner impresario Simon Wajntrob et Mélanie Laurent, la thérapeute de la star.

Le producteur Simon Istolainen avait déclaré vouloir faire un «film grand public qui parlera de la quête d'identité et de la difficulté à vivre une célébrité vertigineuse». Cette histoire doit être «aussi romantique que tragique». Le tournage doit débuter à l'automne 2015 en Israël, à Paris et en Hongrie. Mais sans chanson, la tâche paraît tout de suite plus ardue...

(c) Source : Le Figaro