Publié le 23/11/2016

Attaqué en justice par Laurent Feriol pour avoir plagié « Les chansons d'artistes », déposé à la Sacem en mars 2002, afin de créer sa magnifique ballade « Si seulement je pouvais lui manquer » , Calogero a été condamné en appel en 2015 à verser 80.000 euros de dommages et intérêts. Pour contester le verdict, Calogero a déposé un recours devant la Cour de Cassation mais l'artiste vient d'être condamné en troisième et dernière instance. Selon le Code de la propriété intellectuelle, un plagiat est défini par la contrefaçon, comme « toute reproduction, représentation ou diffusion, par quelque moyen que ce soit, d'une oeuvre de l'esprit en violation des droits de l'auteur, tels qu'ils sont définis et réglementés par la loi ».



(c) Source : Chante France