Publié le 22/05/2015

La plaisanterie était pour le moins insultante. Pour expliquer son goût immodéré pour les lolitas, Jean-Luc Lahaye avait déclaré sur RTL, après sa condamnation à un an de prison avec sursis pour corruption de mineurs, qu'il ne voulait pas «se taper Julie Pietri». Offensée par ces propos, la chanteuse a décidé d'attaquer son confrère en diffamation.

Pour désamorcer cette nouvelle affaire, Jean-luc Lahaye a décidé de faire acte de contrition... sur Facebook. Le chanteur revient sur un récent différend qui l'a opposé, en coulisse, à Julie Pietri: «Si je me suis autorisé cette plaisanterie concernant Julie Pietri, c'est avant tout par réaction, légitime, à ses propos blessants me concernant. Propos qu'elle répandait au sein de l'équipe de Stars 80 à la suite de mon communiqué de renoncement quant à ma participation à cette tournée de printemps. Elle sait parfaitement de quoi je veux parler.»

Excuses à Julie Pietri :Si je me suis autorisé cette plaisanterie concernant Julie Pietri, c'est avant tout par ré...

Posted by Jean-Luc Lahaye Page Fans on mercredi 20 mai 2015

Pour l'instant, ce message ne semble pas avoir apaisé la colère et les ressentiments de Julie Pietri. Son conseil, Me Jim Michel-Gabriel a donné sa position à notre confrère 20 Minutes: «J'ai eu connaissance de ces excuses. Je n'ai pas pu m'entretenir auprès de ma cliente sur ce sujet. J'en prends bonne note. Cela arrive trois jours après les faits et les dégâts sont déjà là. M. Lahaye aurait pu s'abstenir, quand il se savait écouté par une large audience.»

L'avocat de la chanteuse a déjà affirmé que sa cliente «en faisait une question de principe». Il a conclu son entretien en ses termes: «Pour le moment, Julie Pietri maintient sa plainte.»

(c) Source : Le Figaro