Publié le 26/06/2015

Les temps sont durs pour Jean-Luc Lahaye… Le chanteur, condamné en mai à un an de prison avec sursis pour corruption sur mineure, a démissionné de la présidence de sa Fondation Cent Familles. La nouvelle a été annoncée jeudi soir par le vice-président de l'organisation, Fabien Lecoeuvre, à l'AFP.

«A l'issue d'un conseil d'administration le 18 juin dernier, Jean-Luc Lahaye a souhaité présenter sa démission afin de ne pas gêner l'œuvre de sa vie, Cent Familles. L'ensemble du Conseil d'administration a apporté tout son soutien à son membre fondateur et est convaincu de sa bonne foi et de son honorabilité», a indiqué M. Lecoeuvre.

«Jean-Luc Lahaye a préféré se mettre en retrait le temps qu'il faudra pour que son honneur soit reconnu», a ajouté le vice-président de Cent Familles, précisant que le nouveau président élu est M. Bertrand Mirabeau.

Pour rappel, le chanteur de 62 ans, qui a fait appel de sa condamnation, est poursuivi pour avoir demandé à une jeune fille de moins de 15 ans de s'adonner à des jeux sexuels via une webcam interposée. Déjà en 2007, Jean-Luc Lahaye avait déjà été condamné en 2007 à 10.000 euros d'amende pour avoir eu des relations sexuelles avec une mineure. Il avait alors reconnu les faits, mais avait formellement contesté l'avoir forcée. Le viol n'avait pas été retenu.

L'artiste avait créé la fondation Cent Familles en 1985 pour venir en aide aux enfants défavorisés. Lui-même avait été placé très jeune à la DDASS et avait connu une enfance difficile, baladé au sein de nombreuses familles d'accueil.

(c) Source : Le Figaro