Publié le 05/02/2014

Les fans auraient pu croire à une reformation imminente du groupe Téléphone, depuis le concert improvisé réunissant sur la scène du Bus Palladium Jean-Louis Aubert, Richard Kolinka et Louis Bertignac. Pourtant, ce sont quelques indications sur un prochain album en solo du chanteur qui ont filtré. Selon Le Parisien, son huitième disque devrait s'intituler Parage du vide... comme le titre d'un des chapitres du dernier livre de Michel Houellebecq.

Jean-Louis Aubert aurait eu, toujours d'après le quotidien, un «énorme coup de cœur» pour dix-sept poèmes du recueil Configuration du dernier rivage , paru, en 2013, chez Flammarion. Dans son roman La Carte et le Territoire, prix Goncourt 2010, Michel Houellebecq mettait en scène son propre personnage devant rédiger le catalogue de l'exposition du peintre et photographe Jed Martin, protagoniste principal du roman. Cette fois, c'est en dehors de la fiction qu'un artiste fait appel à la plume de l'auteur des Particules élémentaires.

Dans cet ouvrage, l'écrivain français se montre dépossédé de lui-même et plus sombre que jamais, laissant même penser que qu'il s'agit de son testament poétique. On peut d'ores et déjà avancer que les textes chantés seront teintés de ce pessimisme ambiant. Le nouvel album de l'ex-leader de l'illustre groupe de rock français est attendu pour la mi-avril, quatre ans après le crépusculaire Roc'Éclair .

(c) Source : Le Figaro