Publié le 12/11/2019

Avec « Où je vis », inclus dans la première partie de son album « Refuge » qui sortira le 15 novembre, Jean-Louis Aubert fredonne, les sentiments, quelques regrets et une époque révolue sur des notes de guitare: « L'amour / Suit son cours / Et le cours à ce jour / Le maître dit +Respirez+ / Au loin ils passent des trains / Qui jamais ne m'emmènent / Dans la gare oubliée / La vie, les souvenirs / En vain chante ce train / Et je sais où il mène / Dans la gare désertée / J'entends notre avenir ». Un titre dans lequel l'artiste nous emmène dans sa balade un brin mélancolique. Écoutez !

(c) Source : Chante France