Publié le 17/09/2015

Ce n'est pourtant pas la première fois que le musicien est la cible de critiques. Sa naïveté parfois outrancière est d'ailleurs souvent tournée en dérision sur les réseaux sociaux. Mais cette fois, c'en est trop! Sachez-le, Francis Lalanne n'apprécie vraiment pas les moqueries dont il est victime depuis quelques jours.

Tout a commencé par la mise en ligne sur YouTube du clip Ouvrir son cœur, qu'il a depuis d'ailleurs supprimé (en aurait-il à ce point honte?), et dans lequel il exprime son soutien à l'égard des réfugiés. Or, le choix des images et le montage sont tragiquement mauvais. Paroles niaises, réalisation digne des heures les plus sombres pour la musique dans les années 1980, choix maladroit d'archives diffusées sur les chaînes d'infos en continu... Avec cette chanson, Francis Lalanne a provoqué un véritable malaise.

Rapidement, les internautes se sont emparés de ce qui est devenu un vrai «bad buzz», une vertu dont on fait un vice, en somme. Le chanteur a répondu une première fois à ces critiques. «La situation qui empirait à Sangatte m'a inspiré ce texte il y a 15 ans. Le producteur, qui a souhaité défendre alors ce titre, vient de le poster sur YouTube, pour manifester son indignation face à l'actualité», a-t-il expliqué hier sur sa page Facebook.

Des plaintes pour «diffusion de fausses nouvelles»?

Aujourd'hui, Francis Lalanne a souhaité une nouvelle fois prendre la parole et préciser sa pensée. Chose à ne pas faire, à moins qu'on veuille alimenter la polémique. Que nenni, l'artiste a fait part auprès de L'Express de sa colère. «Je suis indigné, j'ai été calomnié, martèle-t-il. Ce titre, je ne viens pas de l'écrire. Mais hélas, il n'a jamais été autant d'actualité».

Sa principale cible? Ceux qui doutent de son intégrité et qui estiment, bien évidemment à tort, que Francis Lalanne essaie de se faire un peu d'argent en reprenant à son compte la cause des réfugiés. À ces critiques, le musicien annonce son intention de porter plainte pour «diffusion de fausses nouvelles».

Avec cette menace, celui qui chante Ouvrir son cœur mettra-t-il un terme aux critiques qui le poursuivent depuis tant d'années? C'est tout le mal qu'on lui souhaite.

(c) Source : Le Figaro