Publié le 23/02/2018

Jeudi, un communiqué au nom de Jean Reno et transmis à l'AFP appelait la famille du chanteur à ne pas laisser gagner « la médisance et la haine ». Le texte prenait également la défense de Laeticia, veuve de Johnny Hallyday, dans un contexte où une véritable bataille judiciaire est engagée entre elle et les enfants du rockeur, David et Laura. Mais dans une interview donnée un peu plus tard à BFMTV, l'avocat de Jean Reno a démenti qu'un communiqué ait été signé par l'acteur ! Un communiqué engagé parti trop tôt Selon Le Figaro, l'avocat réagissait à un autre communiqué que le premier, envoyé un peu plus tôt à RTL, mis en ligne puis retiré. Le texte y était beaucoup plus ... virulent que celui relayé par l'AFP  : « C'est donc par amour, et seulement par amour, qu'il [Johnny] dicta ses dernières volontés, en pleine conscience et en pleine possession de ses facultés », pouvait-on lire. Derrière cet imbroglio, un accord entre Laeticia Hallyday et Jean Reno. L'acteur devait publier le communiqué de soutien le plus mesuré, mais le mauvais a été envoyé trop par une assistance de Laeticia.

(c) Source : Chante France