Publié le 14/12/2020

La crise sanitaire semble s'éterniser, et ses conséquences sont parfois lourdes à supporter pour certains commerces. Une situation qui touche Grand Corps Malade, comme il l'a confié au Parisien : « Ça me trottait dans la tête depuis un moment. Depuis que j'avais entendu que les salles de concerts, les librairies, les théâtres étaient considérés comme "non essentiels"?C'était violent, maladroit. Je voulais parler de toutes ces choses qui peuvent paraître non essentielles et qui finalement nous font vivre ». Il a sorti « Pas essentiel », un titre adapté aux circonstances. Regardez !

(c) Source : Chante France