Publié le 12/08/2021

C'est une preuve d'humilité. Pour son troisième album, Gauvain Sers a eu « envie de renouveau ». Il a donc fait appel à Renaud. « Pas le chanteur », précise-t-il, mais « l'homme de l'ombre, le magicien du son ». Il s'agit de Renaud Letang. L'homme a posé sa patte sur « Au ras des pâquerettes » d'Alain Souchon ou encore « Clandestino » de Manu Chao. De cette collaboration sont ressortis 12 titres, dans l'album à paraître dans environ deux semaines. « Je suis extrêmement heureux, fier et reconnaissant d'avoir pu collaborer avec ce grand monsieur et ce serait mentir de dire que mon impatience n'en est pas décuplée », conclut Gauvain Sers. C'est dit !

(c) Source : Chante France